naar top
Menu
Logo Print

Un 'Digital Skills Passport' d'ici 2020

Pour couvrir 24 compétences numériques
magazine

La fédération technologique Agoria prend les devants en lançant le 'Digital Skills Passport' pour 4,5 millions de Belges. "Ce passeport doit indiquer quelles sont les compétences numériques d'une personne", déclare Marc Lambotte, PDG d'Agoria. La fédération technologique développera ce projet d'ici 2020 avec les agences pour l'emploi VDAB, ACTIRIS, FOREM et diverses entreprises informatiques. Agoria l'a annoncé lors d'une conférence sur le marché du travail. Les premiers passeports ont été délivrés à quelque 150 jeunes qui s'épanouissent aujourd'hui dans des programmes de coaching intensif tels que Girleek, Molengeek et Seat@the table.

Le skills passport donne un aperçu de 24 compétences numériques différentes. Celles-ci devront établir la norme sur le marché afin que les gens puissent se parler sur la base d'un 'langage universel'. Marc Lambotte : "Non seulement l'utilisation d'un langage universel est importante, mais il est aussi crucial de savoir que les compétences indiquées ont été et sont toujours validées. Les compétences ont une durée de vie limitée et doivent donc être mises à jour. Considérez-le comme une sorte de diplôme, mais avec une date d'expiration. La validation s'effectue au moyen d'un test en ligne et d'un rapport de résultats. De cette façon, l'employeur (potentiel) peut voir quelles sont les compétences de l'employé et à quel niveau. Si elles sont suffisamment pointues, vous recevrez un certificat avec une date de fin.
Une entreprise peut affiner davantage ses compétences afin d'offrir une formation encore plus spécifique." Si certaines compétences ne sont pas encore disponibles ou le sont insuffisamment, elles peuvent être développées en ligne. Puisqu'un seul acteur gère toutes les données, le passeport de compétences individuel est automatiquement mis à jour avec les points obtenus et le niveau de connaissance. Cet acteur sera soit le VDAB, soit le FOREM ou encore ACTIRIS, qui dispose déjà d'une base de données avec un langage universel en ce qui concerne les autres compétences. A cela s'ajouteront les compétences numériques.