naar top
Menu
Logo Print
04/10/2018 - SAMMY SOETAERT

UNE CONNEXION PLUS AISEE DES CAPTEURS GRACE A IO-LINK

Alain Wayenberg (IO-Link Group Belgium) voit en IO-Link le standard idéal

L'une des conditions pour créer un environnement de production optimal est une communication standardisée entre nos machines, les plate-formes de commande et les capteurs. Rien de plus ennuyeux que des appareils qui communiquent mal voire pas du tout. IO-Link se profile comme une technologie non liée à fabricant capable de résoudre ce problème efficacement. Depuis peu, il y a une organisation belge qui souhaite mieux faire connaître au public industriel les avantages d'IO-Link. Nous avons discuté avec Alain Wayenberg, l'un des moteurs de cette nouvelle initiative.

 

SUR MESURE POUR L'INDUSTRIE 4.0

 

Tout d'abord: Quels sont précisément les avantages d'IO-Link et pourquoi une entreprise devrait-elle l'utiliser?

Alain Wayenberg (IO-Link Group Belgium)
Alain Wayenberg (IO-Link Group Belgium)

Alain Wayenberg: « IO-Link présente plusieurs avantages indéniables, qui sont encore renforcés par la montée de la digitalisation et l'Industrie 4.0. IO-Link est aussi présenté comme la réponse des fournisseurs de capteurs et d'actionneurs à l'Industrie 4.0.

“Nous pensons qu'IO-Link va devenir un standard important etant donne sa large acceptation dans le monde entier“

Par exemple, il y a la standardisation généralisée, établie dans la norme IEC 61131-9. De nombreuses entreprises - des grosses multinationales aux petits acteurs - proposent aujourd'hui des composants très divers qui fonctionnent avec IO-Link comme base. Et ce n'est pas tout: la mise en service se déroule facilement. Les connexions peuvent être mises en places ou déplacées rapidement car les paramètres sont stockés dans le maître IO-Link et transférés automatiquement. Les réglages peuvent aussi être adaptés 'on the fly'; pas besoin d'envoyer un technicien sur place. Les possibilités de diagnostic étendues contribuent aussi à réduire les arrêts machine car on peut alors intervenir de manière préventive. Les capteurs existent déjà depuis très longtemps et l'information qu'ils offrent n'est pas nouvelle mais avec IO-Link, il est possible de traiter et de consolider le flux de données plus facilement et d'établir une connexion directe à un PLC ou même à la plate-forme MES ou ERP. »

 

D'où vient le besoin de créer une organisation IO-Link belge?

Wayenberg: « Au départ, ce standard est né de plusieurs entreprises allemandes. Là-bas, ils sont beaucoup plus avancés dans l'implémentation d'IO-Link. En Belgique, le degré de pénétration est moins élevé. Nous voulons y remédier en promouvant cette nouvelle technologie avec notre nouveau groupe et en informant les clients finaux, en les soutenant et en leur faisant prendre conscience de la facilité et des nombreux avantages d'IO-Link. Nous pensons qu'IO-Link va devenir un standard important grâce à la large acceptation dans les entreprises, en Allemagne mais aussi dans le monde entier. Nous voyons par exemple que les producteurs actifs dans le domaine de la sécurité l'utilisent beaucoup. Eux aussi commercialiseront bientôt des appareils capables de communiquer via IO-link.

IO-Link Group Belgium
Quatorze entreprise ont créé ensemble, avec le soutien d'Agoria, l'IO-Link Group Belgium

Au final, quatorze entreprise ont créé, avec le soutien d'Agoria, l'IO-Link Group Belgium: Balluff, Beckhoff, Endress & Hauser, Festo, IFM, Omron, Schmersal, Sick, Siemens, Turck Multiprox, Pilz, Phoenix Contact, Wago et Werma. Nous nous réunissons régulièrement pour examiner comment nous pouvons aider et soutenir des clients finaux en quête d'information sur IO-Link. Afin de réaliser cela, nous organisons des workshops, nous sommes présents aux salons, nous prenons la parole à divers événements … Notre site web www.IO-Link.be, où vous pouvez tout trouver sur IO-Link Group Belgium, constitue le point de départ à cet égard. »

 

Que peut-on attendre d'autre de cette organisation?

Wayenberg: « En septembre, nous organisons deux workshops: le 18 septembre à BluePoint Liège et le 20 septembre à BluePoint Anvers. Non seulement il y aura des présentations de la technologie mais en plus, nous élaborerons huit tableaux thématiques montrant la pratique en situation réelle avec du matériel de plusieurs fournisseurs et membres d'IO-Link Group Belgium. Lors de courtes séances, des spécialistes feront des démonstrations aux participants. Il y aura quatre installations utilisant IO-Link combinées avec diverses marques PLC. Dans les autres tableaux, nous nous pencherons sur des choses comme l'application d'IO-Link dans la maintenance prédictive, le remplacement fiable d'un capteur, IO-Link comme concept de câblage performant et la valeur ajoutée d'un capteur et actionneur avec IO-Link. Ainsi, les visiteurs pourront constater par eux-mêmes que la technologie n'en est plus à ses balbutiements et peut déjà être utilisée dans diverses applications. Inscriptions via www.IO-Link.be/events. D'autres activités suivront. IO-Link Group Belgium sera présent à Indumation 2019, des présentations seront organisées dans des secteurs spécifiques et le groupement se rendra aussi dans des écoles afin d'informer les élèves et les enseignants sur cette technologie. »

 

IO-LINK, C'EST QUOI?

Simplicité et compatibilité

Universelle

La connexion entre le maître IO-Link et l'appareil est établie par le biais d'un câble à 3 fils d'une longueur maximale de 20 m. Le câblage est normalisé sur base de connecteurs M5, M8 et M12.

La grande majorité des appareils IO-Link est équipée de connecteurs M12 qui peuvent être utilisés sans aucune limite pour le mode commutation et le mode communication de IO-Link. Chaque port séparé d'un maître IO-Link est certainement capable de traiter des signaux de commutation binaires et des valeurs analogiques numérisées (par exemple 8 bits, 12 bits, 16 bits). La communication IO-Link en série se fait par le biais du même port.

Le câblage aisé, le paramétrage automatisé et le diagnostic complet ne sont que quelques-uns des avantages de IO-Link.

Haut niveau de fonctionnalité (intelligence)

Deux bytes de données de processus par cycle sont disponibles de série. La transmission entre le maître IO-Link et l'appareil ne prend que 400 µs à une vitesse de 230 kBaud. L'utilisateur peut aussi opter pour des paquets de données de plus grande taille (types de frame). Des données de processus plus lourdes peuvent ainsi également être transmises pour une longueur maximale de 32 bytes au cours d'un cycle respectivement plus long.

Afin d'éviter la perte des paramètres de réglage lors du changement d'un appareil, ceux-ci peuvent être sauvegardés automatiquement, directement dans le maître IO-Link. Lorsqu'un nouvel appareil de substitution, identique, est connecté, les paramètres de l'ancien appareil lui sont transmis.

Facilité d'utilisation

Tout appareil IO-Link possède une description (IODD - IO Device Description). Il s'agit d'un fichier de description de l'appareil contenant des informations sur le fabricant, la référence, la fonctionnalité, etc.

Cette information peut être facilement consultée et traitée par l'utilisateur. Chaque appareil peut être clairement identifié par le biais de cette IODD et d'un ID d'appareil interne.

Quatorze entreprise ont créé ensemble, avec le soutien d'Agoria, l'IO-Link Group Belgium